Tunisie : Yassine Brahim n’exclut pas une possible alliance avec des partis centristes pour les municipales

Tunisie : Yassine Brahim n’exclut pas une possible alliance avec des partis centristes pour les municipales

Le président du Afek Tounes, Yassine Brahim, n’a pas exclu une possible alliance avec des partis centristes et la civile lors des prochaines élections municipales.

Cette question se précisera d’ici fin décembre, a-t-il précisé dans une déclaration à l’agence TAP en marge des journées de l’entreprise, organisées les 8 et 9 décembre, à Sousse.

Nous sommes en train de discuter d’une possible alliance inter-partisane avec Machrou Tounes, Al-Massar et Al-Joumhouri, étant donné qu’il est quasi-impossible, pour un seul , d’être présent dans toutes les circonscriptions municipales.

a, par ailleurs, critiqué la socioéconomique adoptée par le qui, a-t-il dit, “n’est pas claire”, déplorant les mesures décidées, dans le cadre de la loi de Finances, et qui vont à l’encontre des appels lancés pour la libéralisation du secteur économique et pour l’intégration du secteur informel dans le système légal.

Aujourd’hui, il n’existe aucune vision claire concernant les entreprises publiques déficitaires, a-t-il estimé, s’interrogeant sur la non-introduction, jusqu’à présent, de l’opérateur Télecom en bourse.

Raja

directinfo.webmanagercenter.com