Tunisie : un homme donne une sépulture aux migrants

Tunisie : un homme donne une sépulture aux migrants

Inlassablement, avec sa pelle à la main, Chamseddine Marzoug, ancien pêcheur, arpente une parcelle de sable de Zarzis () où reposent des dizaines de femmes, d\’hommes et d\’enfants. Il ne connait ni leurs noms ni leurs âges, mais il s\’est fait un devoir de leur offrir une sépulture. \ »Nous ne demandons rien d\’autre qu\’un cimetière, qui respecte la des êtres humains\ », confie-t-il à 3.Appel à l\’aideAncien pêcheur, Chamseddine Marzoug a longtemps été témoin du drame des en Méditerranée. Au large des côtes tunisiennes, des embarcations de fortune où s\’entassent des centaines de personnes. Témoin aussi de scènes macabres, celle de échoués sur les plages. À Zarzis, les pêcheurs et les organisations humanitaires n\’ont pas les moyens d\’enterrer les morts, alors ils en appellent à la solidarité. En attendant un cimetière digne de ce nom, Chamseddine Marzoug continuera d\’honorer la mémoire des noyés de la Méditerranée. Depuis le début de l\’année, une quarantaine de migrants a péri au large de Zarzis.

3

www.francetvinfo.fr