Tunisie : L’UGTT organise une grande marche populaire

Tunisie : L’UGTT organise une grande marche populaire

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a organisé, vendredi, après-midi, une marche de protestation pour dénoncer la décision du président américain, Donald Trump de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade des Etats Unis.

Des composantes de la société civile et des représentants de partis de différentes sensibilités politiques ont participé à cette marche populaire massive qui a démarré de la place Mohamed Ali à Tunis devant le siège de la centrale syndicale en direction de l’avenue Bourguiba et de la place du martyr, Chokri Belaid.

Un dispositif sécuritaire important a été déployé à cette occasion en plus de la présence des comités d’organisation relevant de l’UGTT.

Le secrétaire général adjoint de l’organisation syndicale, Mohamed Ali Boughdiri a déclaré à la TAP que cette marche illustre que la cause palestinienne est toujours présente dans les cœurs des Tunisiens et que l’UGTT demeure attachée à la défense des luttes de libération nationale et des justes causes universelles.

Il a appelé les forces vives à poursuivre les mouvements de protestation pour pousser les gouvernements arabes à prendre une position en faveur des palestiniens.

De son côté, Abderrahmène Hedhili, ancien président du forum tunisien pour les droits économiques et sociaux, a souligné que la cause d’Al Qods est une cause centrale et la décision de Trump aura de graves répercussions sur la région, ajoutant que la faiblesse des Etats arabes, la division idéologique et les guerres civiles ont permis à Trump de prendre une telle décision qui profite à Israel, son allié stratégique.

Pour sa part, le secrétaire général du mouvement Echaab, Zouheir Maghzaoui a mis l’accent sur la nécessité de promulguer une loi incriminant la normalisation et s’est dit étonné de la position officielle des pays arabes qui se sont contentés de simples communiqués qu’il a qualifiés de “secs”.

De son côté, le président du Comité national de soutien de la résistance arabe et de la lutte contre la normalisation avec le sionisme, Ahmed Kahlaoui a indiqué qu’au lieu de soutenir la cause palestinienne, la ligue des Etats Arabes est allée classer la résistance et le Hezbollah libanais en tant qu’organisation terroriste, ajoutant que la mère de tous les maux est la ligue des Etats arabes qui sert les intérêts Israël plutôt que ceux de la nation arabe.

Ont participé à cette marche, la ligue tunisienne de défense des droits de l’homme, le forum tunisien pour les droits économiques et sociaux, l’Ordre national des avocats, l’association tunisienne des jeunes avocats et plusieurs partis politiques.

Les manifestants ont brûlé le drapeau israélien et appelé à renvoyer l’ambassadeur américain et à fermer définitivement l’ambassade des Etats Unis.

walid

directinfo.webmanagercenter.com