Tunisie: La grève des transporteurs du carburant n’aura pas lieu… pour l’instant

Tunisie: La grève des transporteurs du carburant n’aura pas lieu… pour l’instant

La grève des transporteurs du carburant et des marchandises par voie terrestre prévue les 2, 3 et 4 novembre 2017 a été, à nouveau, reportée pour les 16, 17 et 18 novembre 2017, annonce, lundi, un communiqué du ministère des affaires sociales.

Selon la même source, la décision intervient suite à un accord convenu entre les parties syndicale et patronale lors d’une de réconciliation tenue au siège du ministère des affaires sociales sous la présidence du ministre, Mohamed Trabelsi, et en présence du directeur général de l’inspection du travail et de la réconciliation au sein du ministère.

Ont assisté à la , le secrétaire général de la fédération générale du transport, relevant de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) et la l’accompagnant ainsi que les présidents des chambres nationales de transport des marchandises, relevant de l’union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA).

La grève des transporteurs du carburant et des marchandises par voie terrestre a été reportée à trois reprises successives. Initialement prévue pour les 12, 13 et 14 octobre 2017, la grève a été reportée pour les 26,27 et 28 octobre courant puis pour les 2, 3 et 4 novembre 2017.

Le 25 octobre 2017, l’ avait pris, seule, la décision de reporter cette grève pour les 2, 3 et 4 novembre 2017 pour “préserver l’intérêt national et éviter toute perturbation de l’activité socio-économique”, avait alors déclaré, à l’agence TAP, le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Mohamed Ali Boughdiri suite à une de réconciliation de laquelle se sont absentés les représentants des chambres nationales de transport des carburants et des marchandises.

La fédération générale du transport revendique la signature de l’annexe relative aux majorations des salaires des travailleurs de ce secteur alors que la chambre de transport des carburants demande un délai supplémentaire en raison des difficultés économiques que connaît le secteur.

L’accord prévoit une majoration des salaires des travailleurs du secteur au titre de 2016 fixée à 6,3% (entre 20 et 35 dinars). Cette salariale concerne 13 mille travailleurs environ.

walid

directinfo.webmanagercenter.com