Tunisie: Il n’y aura pas d’augmentation des prix des produits alimentaires de base

Tunisie: Il n’y aura pas d’augmentation des prix des produits alimentaires de base

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) Noureddine Tabboubi a affirmé, lundi, qu’il n’y aura pas d’ des prix des alimentaires de base et qu’il n’est pas question de céder les entreprises publiques.

Dans une déclaration aux à l’issue d’une réunion entre le bureau exécutif de l’organisation ouvrière et une délégation du conduite par le président du , Youssef Chahed, le responsable syndical a précisé que les deux parties se sont mises d’accord sur ces deux points ainsi que sur plusieurs autres questions dont l’examen de la des entreprises publiques cas par cas et leur restructuration sur le plan socioéconomique et sur tous les dossiers ayant fait l’objet de conventions antérieures.

Taboubi a qualifié de “positive” cette rencontre qui a duré plus de quatre heures, indiquant qu’il a été, également, convenu d’accélérer la mise en œuvre de tous les signés conformément à un calendrier bien établi.

Le secrétaire général de l’ a fait savoir qu’une stratégie sera élaborée d’ici fin mars 2018 pour régulariser la des travailleurs de chantiers (mécanismes 16 et 20), outre l’application des conventions relatives aux dossiers des fichiers par la police.

Concernant la compression des prix et l’ du pouvoir d’achat des salariés, Taboubi a indiqué que le procès verbal relatif aux négociations sociales précédentes sera mis en œuvre. Il s’agit, également, a-t-il dit, d’examiner tous les dossiers qui pourront contribuer à assainir le climat social et d’œuvrer en commun en vue de promouvoir le secteur de la santé et de réformer, sécuriser et renforcer l’infrastructure des établissements éducatifs.

De son côté, le ministre chargé des relations avec le Parlement et du gouvernement, Iyed Dahmani a déclaré que le procès verbal de cette réunion sera publié au cours des prochaines heures. Les conventions convenues entre les deux parties seront signées incessamment, a-t-il ajouté.

Le du a indiqué que cette séance a permis d’examiner plusieurs questions brûlantes qui préoccupent l’opinion publique, ajoutant que les deux parties ont convenu de former des équipes communes pour approfondir la réflexion sur plusieurs autres questions.

walid

directinfo.webmanagercenter.com