Tunisie: Endettement à hauteur de 70% du PIB, l’avenir des générations futures hypothéqué

Tunisie: Endettement à hauteur de 70% du PIB, l’avenir des générations futures hypothéqué

La situation économique du pays n’a cessé de se dégrader depuis la révolution du 14 janvier 2011 avec le le virement au rouge de tous les indicateurs, croissance, déficit de la balance commerciale et ressources du pays au point qu’on évoque aujourd’hui une menace sur l’avenir des générations futures.

Ces craintes ont été confirmées par le ministre des Finances Ridha Chalghoum qui a annoncé récemment devant la Commission des finances de l’ARP, que le taux d’endettement a atteint 70% du PIB en 2017, assurant que cette situation a hypothéqué  non seulement l’avenir des générations futures mais aussi les choix économiques du pays.

a recourus depuis 2011 à de nombreux pour faire face à la conjoncture économique difficile générée par la baisse des secteurs de production tels que le phosphate et certaines industries avec le départ de centaines d’entreprises étrangères en plus du recul du tourisme , principal pourvoyeur de devise au pays.

Cette situation a fait baisser de la note souveraine de par les organismes de notification tel que Moody’s fragilisant davantage la crédibilité économique du pays.

C’est dans ce cadre que le FMI a exigé en contrepartie de nouveaux des économiques  structurelles relatives aux caisses sociales, aux banques publiques et au système d’imposition.

Mais devant le retard accusé par le gouvernement à mettre en place ces eu égard à la situation marquée par les tiraillements entre les partis politiques et les mouvements sociaux, le versement des tardent à se concrétiser.

Aujourd’hui, le gouvernement a eu de grandes difficultés à boucler le budget 2018 qui a suscité l’opposition de l’ et de l’UGTT ainsi que de certains partis politiques de l’opposition et du camp de la majorité gouvernementale.

Mourad S

www.tunisienumerique.com