Ouverture de Tunisian African Empowerment Forum avec comme objectif, attirer 20 mille étudiants africains

Ouverture de Tunisian African Empowerment Forum avec comme objectif, attirer 20 mille étudiants africains

Le Palais des Congrès de a abrité cce  mardi 22 août ,la première édition du forum « Tunisian African Empowerment Forum » sous le haut patronage du chef du gouvernement Chahed et en présence de nombreuses du monde de l’ supérieur et de la formation professionnelle, des ministres de l’Enseignement supérieur et de celui de la Formation professionnelle, de 11 ministres d’ subsaharienne et de responsables de Tunisia-Africa Buisness Council TBAC.

Le forum organisé par le TABC en partenariat avec la participation du  ministère de l’ supérieur et de la Recherche scientifique, du ministère de la Formation professionnelle et de l’,  du ministère des Affaires étrangères et de l’AESAT ( des étudiants et stagiaires africains en ) a connu pour cette ouverture  un record d’affluence, augurant d’un réel succés.

M Bassem Loukil, président du TABC a souligné que ce forum est destiné à promouvoir la Destination Tunisie en matière d’ supérieur et de formation professionnelle pour les étudiants et stagiaires venus de l’ subsaharienne en invitant le gouvernement, la société civile, les universités et  les centres de formation  à consolider leurs efforts pour atteindre ces objectifs.

Durant deux jours des tables rondes et conférences sont au menu, ainsi que des séances d’écoute et de coaching animées par des experts et des diplomates. Les résultats d’une étude de terrain effectuée par TABC  sur les principaux problèmes rencontrés par les étudiants africains en Tunisie, seront discutés, commentés et analysés par les différents experts afin de trouver des solutions adéquates. Il s’agit de mettre en avant l’expertise tunisienne, analyser l’état des lieux et exposer les perspectives de l’offre et du savoir-faire tunisien en matière d’ supérieur et de formation professionnelle pour faire de la Tunisie une pôle universitaire attractif et doubler le d’étudiants africains pour qu’il atteigne 20.000 en 2020.

www..com.tn