Mostra de Venise 2020 : « L’homme qui a vendu sa peau » de Kaouther Ben Hania, en lice

Mostra de Venise 2020 : « L’homme qui a vendu sa peau »
de Kaouther Ben Hania, en lice
L’annonce a eu lieu ce matin lors de la conférence de presse de la 77ème Mostra de Venise qui a révélé la sélection 2020. « L’homme qui a vendu sa peau » de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania est en compétition officielle « Orizzonti » de la 77ème Mostra de Venise qui se déroulera du 2 au 12 Septembre 2020.
Yahya Mahayni, Monica Bellucci et Dea Liane en tête d’affiche

Le film est produit par Habib Attia (Cinétéléfilms) et Nadim Cheikhrouha (Tanit Films) dans une configuration de coproduction officielle entre La Tunisie, La France, L’Allemagne, La Belgique et La Suède.
Cette année la course à la sélection de la Mostra de Venise a été particulièrement rude compte tenu de l’annulation de plusieurs festivals internationaux à l’instar du Festival de Cannes.
Rappelons de la réalisatrice du film Kaouther Ben Hania était en compétition officielle d’ « Un Certain Regard » au Festival de Cannes 2017 avec son précédent long-métrage de fiction « La Belle et la meute ».

Biographie de Kaouther Ben Hania

Kaouther Ben Hania fait ses études en cinéma à Tunis (EDAC) et à Paris (la Fémis et la Sorbonne). Elle réalise plusieurs court-métrages dont « Peau de Colle » (2013), qui a été sélectionné dans plusieurs festivals internationaux, en remportant plusieurs prix dont le Tanit d’Or aux JCC.
Son documentaire « Les Imams vont à l’école » a été dévoilé à IDFA 2010 et par la suite sélectionné dans plusieurs festivals prestigieux, comme Dubai et Vancouver.
« Le Challat de Tunis », son premier long-métrage, ouvre la section ACID du festival de Cannes en 2014 et connaît un succès international aussi bien en festivals, qu’en salles, où il sera distribué dans plus de 15 pays.
Son film « Zeineb n’aime pas la neige » connait un succès dans les festivals internationaux comme en témoigne sa sélection au prestigieux festival de Locarno et les prix qui lui sont discernés comme le Tanit d’Or aux JCC 2016.
En 2017, son long métrage La Belle et la Meute est sélectionné dans la catégorie Un certain regard au Festival de Cannes 2017.
Son quatrième long-métrage « L’homme qui a vendu sa peau » entame sa carrière internationale en sélection officielle à la 77 ème édition de la Mostra de Venise.