Moody’s revoit à la baisse la note de crédit de la Tunisie à B1, avec perspectives négatives

Moody’s revoit à la baisse la note de crédit de la Tunisie à B1, avec perspectives négatives

Moody’s justifie cette dégradation par la détérioration structurelle continue de la solidité fiscale de , les déséquilibres extérieurs persistants, la défaillance institutionnelle et le manque d’efficacité du Gouvernement dans la mise en œuvre des convenues avec le FMI.

L’agence de notation internationale Moody’s a abaissé la note de crédit attribuée aux dettes à long terme de la Tunisie de Ba3 à B1, tout en maintenant les perspectives négatives.

Moody’s a également revu à la baisse la note de la Dette libellée en de la de Tunisie (BCT) de Ba3 à B1, avec perspectives négatives, rappelant que « le Gouvernement tunisien est juridiquement responsable des paiements de l’ensemble des obligations emises par la . Ces titres de créances sont émis au nom du Gouvernement ».

Moody’s a justifié cette dégradation effectuée le 18 août 2017, par la détérioration structurelle continue de la solidité fiscale de la , les déséquilibres extérieurs persistants, la défaillance institutionnelle et le manque d’efficacité du Gouvernement dans la mise en œuvre des convenues avec le FMI.

Les perspectives négatives reflètent le risque d’une baisse plus soutenue que prévu des réserves de change avec des pressions de dépréciations concomitantes qui pourraient alimenter la dynamique défavorable de la Dette publique.

Elles prennent également, en compte les besoins de croissants de la Tunisie et le manque de visibilité sur l’accès aux sources de externes, en plus du passif négatif du secteur bancaire , des entreprises publiques et du système de retraite.

www.maghrebemergent.info