Ministère des Finances : les demandes de soutien de 1000 entreprises sinistrées approuvées

Ministère des Finances : les demandes de soutien de 1000
entreprises sinistrées approuvées

Les demandes d’un premier lot de 1000 entreprises sur un total de 12 500 enregistrées sur la Plateforme digitale pour l’encadrement et le soutien des entreprises sinistrées par les répercussions économiques du confinement sanitaire général ont été approuvées.

La prochaine période sera marquée par un rythme ascendant d’ des demandes suite à la régulation de la situation fiscale de certaines entreprises et le téléchargement des rapports des commissaires aux comptes et des comptables, a ajouté le chargé de mission au cabinet du des Finances, Mohamed Ouahada.

Intervenant au cours d’une conférence de presse consacrée à la présentation des travaux de la commission, il a fait savoir que 34 mille demandes ont été déposées, à ce jour, par 12 500 entreprises, rappelant la prolongation des délais d’inscription sur la plateforme, jusqu’au 14 juin 2020, au lieu du 30 mai 2020 .

Ouhada a rappelé que les demandes des 1000 entreprises ont été approuvées, conformément aux conditions du décret gouvernemental n° 2020-308 du 8 mai 2020.

Au sujet des entreprises qui ne répondent pas aux conditions du décret précité, Ouahada a fait remarquer que la commission a reçu des demandes de 1500 entreprises qui réclament de bénéficier de la prise en charge par l’Etat (jusqu’à 3%) d’une partie du d’intérêt sur les crédits d’investissements.

S’agissant des services de la douane, ils devront examiner 300 demandes relatives à l’octroi aux entreprises exerçant dans le secteur de l’industrie alimentaire et de la possibilité d’écouler sur le marché local, au cours, de l’année 2020 jusqu’à 100% de leur production et de permettre aux entreprises totalement exportatrices d’écouler 50% de leur production totale sur le marché local, au lieu de 30%.

De son côté, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) se chargera de l’examen de 650 demandes de structuration financière à travers des fonds créés à cet effet.