Ligue 1 de Tunisie: Le CSS met fin à deux saisons et demi d’invinbilité de l’Etoile à Sousse

Ligue 1 de Tunisie: Le CSS met fin à deux saisons et demi d’invinbilité de l’Etoile à Sousse

Le CS Sfaxien a infligé à l’Etoile du Sahel sa troisième défaite de la saison, et la première sur sa pelouse depuis presque deux saisons et demi, en s’imposant par 2 buts à 1, dans le classico en retard de la 7e journée de la Ligue 1 du football professionnel, disputé dimanche au stade olympique de Sousse.

Les “noir et blanc” qui ont concédé mercredi dernier leur première défaite de la saison face au Club Africain, retrouvent ce dimanche leur sourire en allant décrocher une belle et précieuse victoire à Sousse grâce deux réalisations de Firas Chaouat qui a ouvert le score à la 11e, et Alaa Marzouki, auteur d’un superbe but à la 65e suite à une action individuelle. Un succès qui conforte les chances des Sfaxiens dans la course pour le titre, puisqu’ils se maintiennent à cinq longueurs du leader espérantiste et à trois points d’avance sur leur poursuivant immédiat, l’US Monastir.

Malgré l’égalisation une première fois par Hamza Lahmar à la 28e sur penalty, les étoilés n’ont pu rééditer leur performance de la journée précédente face à l’US Ben Guerdane (2-0) et préserver leur invinciblité sur leur propre pelouse qui remonte à la phase aller de la saison 2014-2015 face à l’ES Zarzis, en l’absence de plusieurs de leurs cadres en l’occurrence Mohamed Amine Ben Amor et Wajdi Kechrida, blessés, et Ghazi Abderrazak, suspendu, même s’ils ont pu récupérer le Guinéen Alkhali Bangoura.

Pour la formation étoilée, ce troisième revers de la saison les éloigne du trio de tête, où ils occupent désormais la 4e place avec 20 points, à 11 longueurs du leader, 6 points du second et 3 points du troisième.

Dans l’autre match en retard comptant pour la même journée, le Club Africain est allé ramener un précieux match nul de Zarzis (0-0) qui intervient quelque jours après sa victoire face au CS Sfaxien (2-1).

Ce score de parité, le 3e de la saison, permet à la formation clubiste, conduite pour la première par le Francais Bertrand Marchand, de se hisser à la 7e place ex aequo avec l’AS Gabès et l’ES Melaoui (15 points chacun).

Quant aux sang et or du Sud, qui n’ont pas encore trouvé de solutions à leur inefficacité offensive (1 but marqué), clôturent la phase aller avec un bilan médiocre de 6 matches nuls et 7 défaites, et à une avant-dernière place qui n’est qu’à deux pas de la lanterne rouge, l’US Ben Guerdane (4 points).

walid

directinfo.webmanagercenter.com