Le député gelé Seifeddine Makhlouf maintenu en liberté

Le député gelé Seifeddine Makhlouf maintenu en
liberté
Le juge d’instruction près le tribunal militaire a décidé, ce vendredi, la remise en liberté du député gelé Seifeddine Makhlouf, annonce la Coalition al karama sur sa page officielle « facebook ».

« Seifeddine Makhlouf sera maintenu en liberté, en vertu d’une décision judiciaire », ajoute la coalition.

Le député gelé Seifeddine Makhlouf a été « enlevé », ce vendredi vers 14h15, devant le siège du Tribunal militaire permanent de Tunis par des policiers, avait annoncé son avocat Anouar Ouled Ali.

Seifeddine Makhlouf, président du bloc parlementaire de la coalition al Karama à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) dont les activités sont gelées, fait l’objet d’un mandat d’amener émis par le tribunal militaire pour son implication présumée dans l’affaire de l’aéroport Tunis-Carthage quand des députés d’al Karama ont voulu faire voyager par la force une femme fichée S17.

Dans une déclaration à la TAP, Ouled Ali a précisé que Makhlouf « s’est dirigé en ce jour au Tribunal militaire dans l’intention de se rendre au juge d’instruction, avant d’être « enlevé » par des policiers en civil ».

Le comité de défense a appris que Seifeddine Makhlouf va comparaître devant la justice militaire, a-t-il ajouté.

Dans un post publié sur sa page Facebook, l’avocat a confirmé l’arrestation de Seifeddine Makhlouf et publié une vidéo « relatant son arrestation par la police ».

De son côté, Makhlouf a publié une vidéo dans laquelle il annonçait qu’il allait dénoncer devant le Tribunal militaire « l’instrumentalisation de la justice militaire (en allusion aux mesures d’exception annoncées par le président de la République, le 25 juillet 2021). Il n’a pas, toutefois, annoncé son intention de se rendre à la justice.