La Tunisie va récolter trois fois plus d’olives qu’en 2016-2017

La Tunisie va récolter trois fois plus d’olives qu’en 2016-2017

. Alors qu’elle vient tout juste de débuter, la récolte d’olives dans le pays devrait s’avérer « exceptionnelle » selon l’Office national tunisien de l’huile (ONH). « La production d’huile d’olive va varier entre 260 et 280 000 tonnes contre 100 000 tonnes lors de la saison 2016-2017 et 140 000 en 2015-2016 », indique Chokri Bayoudh, Pdg de l’ONH. Le retour d’une bonne pluviométrie, après deux années de sécheresse, explique cette embellie.

La prochaine récolte, débutant en novembre 2017, devrait donc s’approcher de son record de 300 000 tonnes. Enregistré en 2014-2015, il avait permis au pays d’atteindre le titre de premier exportateur mondial d’huile d’olives et de devancer l’Espagne.

La exporte les deux-tiers de sa production d’huile d’olives dans une cinquantaine de pays (32 pour le vrac), principalement sur les marchés européens et aux Etats-Unis mais aussi au Moyen-Orient, en Asie, en , en Australie et en Amérique du Sud. Avec près de 200 000 tonnes prévues (dont 25 000 conditionnées) pour la saison 2017-2018, les devraient donc dépasser les 2 milliards de dinars soit 700 M€.

Quelque 88 millions de pieds d’oliviers sont recensés dans le pays sur une superficie de 1,8 million d’hectares.

Frédéric Dubessy

www.econostrum.info