« La Tunisie d’abord » plaide pour un gouvernement de compétences

« La Tunisie d’abord » plaide pour un gouvernement de compétences

Face au rendement catastrophique du gouvernement en place et de la perte de sa légitimité, le Mouvement « La Tunisie d’abord » a plaidé samedi 27 janvier en faveur de la formation d’un gouvernement national de compétences loin de tout quota partisan.

« Ce gouvernement devrait se consacrer exclusivement à la chose publique et au développement national », a-t-il indiqué dans une déclaration rendue publique à l’issue de la 2e session du comité constitutif du Mouvement « La Tunisie d’abord ».

« Ce gouvernement ne devrait pas s’impliquer dans les prochaines élections », a-t-il ajouté.

Tout en se félicitant de la naissance de l’Union civile qui représente un cadre idoine pour l’établissement de listes communes en prévision des prochaines élections municipales, le Mouvement s’est dit résolument engagé à assumer sa totale responsabilité pour assurer la réussite de ce projet fédérateur.

Le comité constitutif du Mouvement s’est également déclaré satisfait de l’élargissement de la prise de conscience des forces politiques, sociales et civiles de l’acuité de la crise qui secoue le pays et des parties qui sont à l’origine de son amplification.

A ce propos, il a appelé toutes ces forces à travailler de concert pour organiser un congrès national afin d’entamer des réformes économiques et sociales sur les principaux dossiers nationaux et de faire front commun contre les manœuvres machiavéliques de ceux qui abusent du pouvoir de l’Etat à des fins partisanes et électoralistes.

www.espacemanager.com