JTC 2017:  » Frontières de l’invisible » de Syhem Belkhodja

JTC 2017:  » Frontières de l’invisible » de Syhem Belkhodja

“Frontières de l’invisible” dernière création de la chorégraphe tunisienne Syhem Belkhodja sera donnée ce dimanche à partir de 17H00 à l’espace Mad’Art Carthage dans le cadre des Journées Théâtrales de Carthage (JTC, 8-16 décembre 2017).

Produite avec le du ministère des affaires culturelles, du et de l’artisanat et l’Institut français de (IFT), cette pièce est le deuxième volet d’un cycle sur l’exil que viendra clore une prochaine création coproduite par le théâtre national de Chaillot de Paris.

D’une durée de 60 minutes, la pièce qui réunit une dizaine de danseurs et produite par l’ Ness El Fen et le ballet Preljocai/Pavillon Noir () est née d’une vision d’exode de en marche vers l’. Explorant l’intensité dramatique des jetés sur les routes par milliers, des silhouettes déchues aux vies éclatées, la pièce suit la marche des corps solitaires et silencieux rendus à l’anonymat malgré eux, mais qui s’ouvrent à la danse et à eux mêmes. Au fil des épreuves et des sacrifices, les barrières se lèvent, les frontières se muent en liens, les limites s’effacent peau contre peau et des chants s’élèvent.

Taillée à vif dans la chair d’humanités ravagées par les soubresauts de l’histoire, cette pièce âpre, indique un communiqué de presse de Ness EL Fen révèle surtout aux confins de la survie, une pulsion de vie inaltérable.

walid

directinfo.webmanagercenter.com