« Houmet Al Hayet » au théâtre de l’Opéra de Tunis : Chanter le patriotisme

« Houmet Al Hayet » au théâtre de l’Opéra de
Tunis : Chanter le patriotisme
« Houmet Al Hayet » est une initiative musicale et artistique qui vise à concilier citoyenneté et métier des agents des forces de l’ordre. Cet opéra est une première en Tunisie et dans le monde arabe : les artistes et musiciens sur scène font partie du corps sécuritaire et seront accompagnés de leurs familles et alliés.    

Lors d’un point de presse organisé à la Cité de la culture, l’Amicale des agents du ministère de l’Intérieur annonce, face à des journalistes présents à cet évènement : une comédie musicale qui se déroulera en présence du public le 22 avril 2021, si les conditions sanitaires le permettent. Dans le cas contraire, le concert aura lieu en ligne. Ce même concert se tiendra à l’occasion de la célébration du 65e anniversaire des forces de l’ordre de l’intérieur.

« Houmat Al Hayat » aura lieu sous la direction de l’artiste Chokri Omar Al- Hannachi et tiendra compte de la participation de nombreux musiciens, toutes disciplines confondues, de leurs enfants et de musiciens issus de tout bord. La scène sera ouverte aux artistes amateurs également. Cette rencontre tend à fusionner musique et corps sécuritaires du pays  et « à abattre ces préjugés qui séparent les deux univers », comme l’a déclaré Mourad Matar Bacha, président de l’Amicale au cours du point de presse en soulignant que : « Nos agents restent sensibles à la musique et à l’art dans sa globalité. » Le répertoire contiendra des sonorités extraites du patrimoine musical tunisien, populaire, occidental et oriental.

Ce type d’initiative peut servir de rempart et de lutte contre le terrorisme et renforcer les liens entre citoyens ordinaires et agents, comme c’est cité pendant la conférence par ses organisateurs. L’initiative partira dans les régions en instaurant ce dialogue patriotique entre citoyens et forces de l’ordre. « Nous croyons en une lutte à travers l’art, la créativité et un dialogue sans armes ni affrontement », a conclu Mourad Matar Bacha.  Une soixantaine de musiciens seront sur scène afin de fêter cette date symbolique. Hmida Jarray, producteur exécutif du spectacle, insiste sur le maintien du spectacle malgré les conditions difficiles, qui se fera au pire des cas, en ligne. Cinq chansons vont être présentées par de  nouvelles voix féminines et masculines.