Coupe arabe des clubs (1/4 de finale retour) : ES Sahel-Raja (0-1)

Coupe arabe des clubs (1/4 de finale retour) :  ES Sahel-Raja (0-1)

Roger Lemerre (entraîneur de l’ES Sahel) – “Le match a été difficile comme on s’y attendait étant donné notre victoire en match aller à Rabat.

Le Raja a mieux joué que nous.

Nous avons lutté pour décrocher le billet de la qualification car nous avons eu des difficultés sur le plan physique et technique en l’absence de solutions offensives.

Le mérite de la qualification revient à la détermination et à l’esprit de grande combativité de l’équipe.

Je ne suis pas inquiet après les deux défaites de suite (Face au CS Sfaxien et le Raja). Nous sommes conscients de nos faiblesses et tenus de continuer à travailler et être sérieux dans les entraînements qui sont le cadre idéal pour améliorer le rendement individuel et collectif de l’équipe.

Ihab Msakni (milieu de terrain de l’ES Sahel): Le match n’a pas été facile du tout car le Raja a jeté toutes ses forces dans la bataille pour renverser la vapeur.

Après avoir été menés au score nous avons colmaté toutes les brèches et réussi l’essentiel en arrachant notre billet pour le dernier carré. Mais cela ne doit pas cacher nos lacunes.

Malek Beyaou (milieu de terrain de l’ES Sahel) : “Nous avons assuré notre qualification pour la demi-finale au match aller. La victoire à Rabat (2-0) s’est révélée en effet décisive. Nous avons concédé deux défaites de suite en une semaine, mais cela ne doit pas inquiéter car l’équipe est en constante progression”.

Patrice Carteron (entraîneur du Raja): “Je suis déçu de notre élimination de la malgré le bon match que nous avons livré devant une équipe respectable de la taille de l’ES Sahel.

Nous étions meilleurs que l’Etoile aujourd’hui à tous les niveaux. Il nous a manqué la fraicheur physique pour accomplir la mission et marquer le deuxième but.

La qualification dans ce genre de compétitions se joue en deux rencontres et la défaite à l’aller a été décisive pour désigner le club demi-finaliste.

L’ES Sahel a su défendre ses chances et fermer tous les espaces alors que nous avons laissé échapper la carte des ballons arrêtés”.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*