Antonio Tajani: « La sécurité de la Tunisie est celle de l’Europe »

Antonio Tajani: « La sécurité de la Tunisie est celle de l’Europe »

Le président du est en visite officielle en . C’est à l’ARP qu’il a décidé de pronocer son discours.

Il a déclaré dans ce contexte: « C’est pour moi un grand honneur et une immense joie de m’adresser à vous dans votre hémicycle de l’Assemblée des Représentants du Peuple de Tunisie, six mois à peine après que nous nous soyons retrouvés au Parlement européen, lors de la Semaine tunisienne ».  Il a salué  la contribution de la tunisienne. Il précise à cet effet:  » Je veux saluer le rôle des parce que la femme tunisienne est le pilier de la démocratie. Qu’il me soit permis, ici même, de rendre hommage aux femmes de Tunisie”. Et de poursuivre: « Soyons les garants du pacte démocratique. Renforçons-le parce qu’il n’y a pas d’alternative à la démocratie, sinon le chaos ».

Tout comme il a misé sur l’importance de la tenue des élections municipales. Il a souligné:  » À cet égard il est important que les élections locales en Tunisie puissent se tenir dans les meilleures conditions. Elles sont nécessaires à l’ancrage de la démocratie locale et au développement économique des régions intérieures de la Tunisie ».

Evoquant la question du terrorisme,  M. Tajani a  annoncé que l’ n’est cependant pas la seule à être frappée, d’autres pays l’ont été tels le Burkina Faso, le Nigeria, le Pakistan, l’Égypte, la Somalie, la liste des récentes attaques est hélas trop longue.  Il ajoute: “la Tunisie a une place particulière dans la géopolitique de lutte contre le terrorisme”.

Et de continuer: « Aujourd’hui, 80 % des Européens pensent que l’Union européenne doit agir d’une seule voix, avec ses partenaires, pour lutter contre ce fléau. Ils ont raison, nous ne vaincrons pas le terrorisme sans une plus grande coopération. Et la Tunisie est à l’avant-poste de cette coopération, parce que la de la Tunisie est aussi  celle de l’ ».

Il a également rappelé que dans la journée du  18 octobre 2017, la Commission européenne a présenté de mesures pour renforcer la coopération avec la Tunisie, notamment pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé. “Ces mesures prévoient de proposer, d’ici la fin de l’année, l’ouverture de négociations en vue d’un accord sur l’échange de données personnelles entre Europol et la Tunisie”, a-t-il indiqué.

Quant à la question de la migration, elle est au coeur des débats, “Nous devons être lucides et courageux et traiter cette question avec pragmatisme, avec humanité aussi, loin de raccourcis idéologiques ou populistes. Cela sous-entend d’abord que nous ne pouvons pas laisser la des flux migratoires aux mains des trafiquants d’êtres humains ou des terroristes”, a-t-il fait savoir.

M. Tajani a estimé que le succès de la socio-économique tunisienne est impératif, tout en poursuivant: « Tant pour la Tunisie que pour l’Europe. Sans croissance et sans emploi, nous ne parviendrons pas à satisfaire les attentes de nos citoyens ».

Il a conclu: « Il est essentiel que l’entrepreneuriat tunisien puisse se développer dans les meilleures conditions,  en ayant la capacité de pouvoir se financer pour commencer. C’est à dire que les banques doivent soutenir les entreprises de Tunisie ».

Rappelons également qu’une rencontre aura lieu demain après-midi,  ayant pour thème le privilégié entre l’Union européenne et la Tunisie au service de l’investissement, de la croissance et de l’emploi.

Nadia Dejoui

www.leconomistemaghrebin.com