9 Août, Journée internationale des peuples autochtones : les musées tunisiens célèbrent l’autochtonie

9 Août, Journée internationale des peuples autochtones : les
musées tunisiens célèbrent l’autochtonie
La Tunisie fêtera, dimanche, la Journée internationale des peuples autochtones, célébrée le 9 août de chaque année, à travers le monde sous les auspices de l’UNESCO.

Selon le site de l’UNESCO, la Journée internationale des peuples autochtones est « l’occasion unique d’attirer l’attention mondiale sur l’apport des peuples autochtones à l’édification de la paix et à la construction de sociétés durables et résilientes ».

A cette occasion, l’institut national du patrimoine (INP) et l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle (AMVPPC) ont annoncé une série de manifestations dans le cadre d’une journée éducative qui couvre plusieurs musées à travers la république. Cet événement baptisé « Journée internationale de l’autochtonie » est placé sous le thème « Quand nos genres autochtones s’expriment ».

Chaque musée prévoit un programme différent sur des thèmes comme la musique (chanson), le vestimentaire (habits et bijoux), l’artisanat (poterie) et l’architecture.

Ce rendez-vous culturel constitue une occasion de faire découvrir aux jeunes générations le patrimoine culturel matériel immatériel du pays et le savoir-faire unique dans chaque région de la Tunisie.

Chaque année, l’UNESCO marque la célébration de la Journée en partageant des informations sur les projets et les activités qui concernent ce thème. L’organisation onusienne place les besoins des peuples autochtones parmi ses domaines d’action prioritaires.

En cette Journée, l’organisation s’emploie « à reconnaître et faire valoir que les peuples autochtones sont des détenteurs de savoir qui ont contribué à la préservation et à l’utilisation viable de la biodiversité et des écosystèmes terrestres ».

« En établissant des partenariats avec les peuples autochtones, l’UNESCO se propose de les soutenir en s’attaquant aux multiples difficultés auxquelles ils sont confrontés, et en reconnaissant l’importance du rôle qu’ils jouent dans le maintien de la diversité du paysage culturel et biologique du monde ».

Les peuples autochtones détiennent, occupent ou utilisent 22% des terres de la planète alors que leur nombre est de 370 à 500 millions. Ils ont créé et parlent la majorité des quelque 7 000 langues vivantes.

Actuellement, ils représentent plus de la moitié de la diversité culturelle du monde alors que nombre d’entre eux souffrent encore de marginalisation, d’extrême pauvreté et autres violations des droits humains.