4e édition du EnviroFest Tunisia à partir du 11 juin 2021: Ecologiquement vôtre…

4e édition du EnviroFest Tunisia à partir du 11 juin 2021:
Ecologiquement vôtre…

Le festival EnviroFest Tunisia, organisé en partenariat avec la Cinémathèque Tunisienne, avec l’appui des ambassades du Japon et du Canada en Tunisie, se tiendra dans une 4e édition à partir du vendredi 11 juin 2021, à la Cité de la culture. Une programmation spéciale a été annoncée, vendredi dernier, lors d’une conférence de presse, avec au menu cinq jours de projections, de débats et autres ateliers et théâtre de marionnettes pour les plus petits.

«Dans la profusion des festivals qui animent la vie culturelle en Tunisie, EnviroFest Tunisia opte pour une approche qui a pour ambitions et objectif de : concilier gratuité du divertissement, information de l’opinion publique et sensibilisation des décideurs à des problématiques et enjeux environnementaux par le prisme du septième art, d’abord mais aussi d’autres arts», note le fondateur et directeur du festival, Hichem Belkhamsa. La manifestation se poursuivra jusqu’au mois d’octobre 2021, en se déplaçant dans 7 villes du pays : à Tunis-Ville (11-16 juin) et à La Marsa (25-26 juin), pour se poursuivre à Médenine (Djerba, 30-31 juillet), Monastir (13-14 août), Sfax (3-4 septembre), Gabès (10-11 septembre), Bizerte (1er-2 octobre), Siliana (Makthar 15-16 octobre) et Gafsa (Redayef, 29-30 octobre).

L’ouverture, prévue à la Cinémathèque tunisienne, se fera avec le documentaire macédonien « Honeyland » de Ljubomir Stefanov et Tamara Kotevska (2019), détenteur de deux Oscars. Il suit le quotidien de Hatidza, une quinquagénaire qui vit aux côtés de sa mère alitée depuis près de quatre ans. Hatidza est une des dernières personnes à récolter le miel de manière traditionnelle, dans les montagnes désertiques de Macédoine. Sans aucune protection et avec passion, elle communie avec les abeilles. Elle prélève uniquement le miel nécessaire pour gagner modestement sa vie. Elle veille à toujours en laisser la moitié à ses abeilles, pour préserver le fragile équilibre entre l’Homme et la nature. Les enfants ne seront pas en reste grâce à la section « Envirofest kids » avec au programme « Ponyo sur la falaise », un film d’animation du Japonais Hayao Miyazaki (2008), et « L’île aux chiens » de l’Américain Wes Anderson (2018). En parallèle aux projections de films, une exposition photographique « Minuscule » du Belge Pol Guillard et la Tunisienne Nibras Sharfi sera organisée dans les différentes villes partenaires. Le village environnemental des associations sera installé dans le hall central de la Cité de la culture en plus d’ateliers sur la réalisation de films autour du thème de l’environnement. Cet espace est dédié à des associations de la société civile qui militent pour l’environnement ainsi qu’à des artisans qui proposent des produits créés à partir de matières recyclées et autres start-up qui offrent des solutions environnementales innovatrices en employant les nouvelles technologies.

Bon festival